Back to top

A propos

La méthode

Étape 01
Constituer une équipe locale

Intention : constituer une équipe soudée pour déployer un projet Solucracy dans la joie et dans la bonne humeur.

Votre commune a son histoire, ses forces et ses spécificités. Et seuls les habitants qui y vivent les connaissent. La première mission est d’identifier dans votre commune les énergies locales et les personnes motivées en rencontrant les forces vives du territoire et les lieux d’affluence : les associations, les écoles, les bars… pour créer une équipe locale, la former et la soutenir dans sa mission.

Déroulé de l’étape

01

Définir le périmètre du projet

02

Communiquer sur le projet

03

Réunir les personnes motivées

04

Assurer la cohésion du groupe

01 / Définir le périmètre du projet

Avant de vous lancer dans le projet, il est important de savoir combien de personnes et de fonds sont nécessaires pour porter le projet Solucracy.

Voici quelques informations sur le temps que nous ont pris les projets précédents : l'exemple de Léaz

  • 700 habitants, 380 foyers, commune rurale, 90% de maisons individuelles

  • 100 heures passées : 44 heures pour la distribution des flyers, le porte à porte et la création/distribution de la synthèse des besoins + 56 heures pour l’organisation de l’atelier

  • 600 euros de matériel (impressions affiches et flyers, stylos/feutres/papier/post-its et apéro pour l’atelier)

  • A savoir qu’on a trouvé plein de manières de réduire ces coûts depuis (fournisseurs différents, etc….)

02 / Communiquer sur le projet

Commençons par annoncer votre intention, la rendre visible pour que les personnes intéressées aient l’opportunité de se joindre à vous. C’est essentiel que les habitants sachent l’objectif de la démarche pour qu’ils sachent où vous voulez aller et qu’ils comprennent dans quoi ils peuvent s’engager.

Par exemple : nous souhaitons offrir l’opportunité à tous les habitants de X d’améliorer leur quotidien

Vous pouvez :

  • Contacter des personnes que vous connaissez : envoyer un email, un sms ou passer un coup de fil à vos amis et votre famille.

  • Contacter d’autres personnes : envoyer un email ou passer un coup de fil aux associations actives sur votre territoire, aux élus et agents territoriaux.

  • Utiliser les médias physiques : affiches ou flyers sur les lieux d’affluence (marchés, bars, mairie, lycées et lieux de formation, événements de la commune, associations, commerçants…), dans les boîtes aux lettres, dans la presse locale…

  • Utiliser les canaux digitaux de votre commune : site internet de la mairie, réseaux sociaux (page de la ville ou groupe citoyen), whatsapp…

  • Organiser un événement dédié : diffuser un documentaire inspirant sur la participation citoyenne, organiser un apéro/débat sur les élections municipales…

Voici quelques questions que vous pouvez vous poser :

  • Qui dans la commune aime créer des liens, mettre les acteurs en réseau ?

  • Y-a-t-il des associations ou des collectifs sur votre territoire qui seraient prêts à investir quelques heures pour vous aider ? Le groupe Colibris local par exemple ou le conseil citoyen de votre quartier peuvent participer.

  • Y a-t-il des entreprises qui participent à la vie locale et qui seraient intéressées pour obtenir une vue d’ensemble des besoins du territoire ?

  • Est-ce que les élus ou candidats aux prochaines élections sont prêts à franchir ce pas ?

  • Parmi votre entourage et vos amis, est-ce que quelques personnes pourraient vous accompagner en échange d’un apéro et d’une expérience inoubliable ?

03 / Réunir les personnes motivées

Une fois que vous avez pu réunir un groupe de Solucraciens, il est nécessaire de mettre tout le monde au même niveau d’information, d’aligner vos intentions, de présenter le déroulé du projet et de permettre à chacun de s’exprimer.

L’idée est d’organiser un apéro (un apéro, c’est comme une réunion mais en sympa et joyeux) ou un buffet participatif dans un bar ou chez l’un d’entre vous pour passer un moment utile dans la bonne humeur.

04 / Assurer la cohésion du groupe

Le niveau de motivation du groupe est important. Si l’ambiance est sympathique, que la confiance est présente et que chaque membre se sent à l’aise dans le groupe, déployer Solucracy ensemble sera un vrai plaisir.

S’engager demande du temps, tout le monde ne viendra pas à la première réunion. Certains prendront plus de temps que d’autres à se sentir bien dans le groupe. Pas besoin de trop vous presser, prenez le temps de vous rencontrer.

Quelques bases sont essentielles à poser pour permettre au groupe de bien fonctionner durablement. Ca s’appelle un cadre de sécurité et c’est une bonne première étape pour que chacun s’exprime sur ce dont il a besoin pour être bien dans un groupe et poser le cadre pour que chaque membre du groupe s’épanouisse dans l’aventure. On l’a testé chez Solucracy, et on vous assure que ça marche vraiment mieux avec que sans :-)

Si les sujets de gouvernance vous parlent davantage, nous recommandons d’aborder une réflexion plus large sur les modes de fonctionnement du groupe, au-delà du cadre de sécurité. Disons que le cadre de sécurité est le minimum. Vous pouvez vous inspirer des clefs de l’Université du Nous pour approfondir les questions de prises de décision, d’attribution des rôles et de postures…

Trucs & Astuces

  • Prendre le temps : rien ne vous presse, prenez le temps de faire connaissance

  • Relativiser face aux obstacles : peut-être verrez-vous une opposition se créer autour de votre projet. C’est normal et voyez-y une opportunité d’apprendre de ces tensions. La communication est très importante à cette étape, parler avec l’opposition, avec ceux qui sont engagés.

  • Penser à se faire plaisir : votre motivation de contribuer à votre commune est fabuleuse, communiquez avec le sourire et imaginez vos moments de réunion avec plaisir. Il est possible d’avoir des réunions cadrées et efficaces pour laisser plus de temps ensuite à la sociabilisation et aux conversations libres. Une période de travail collaboratif n’a pas besoin d’être ennuyeuse.

  • Ne pas hésiter à faire appel à la communauté Solucracy en cas de doutes ou de questionnements : contactez-nous, contactez les autres porteurs de projet sur Facebook, sur notre chat…

  • Attention le déploiement d’un projet Solucracy va bouleverser le rapport entre les élus et les citoyens, il est important d’échanger avec les élus pour que ce rapport soit constructif plutôt que conflictuel.

  • Entre la première et la seconde réunion, les personnes engagées vont peut-être passer par une petite période de doute (dans quoi je me suis engagé(e) ? Je vais jamais avoir le temps,etc…) , n’hésitez pas à envoyer un petit mail au groupe pour les rassurer et booster leur motivation ! :-)